Didier Brochon le fiscaliste efficace et pas cher contre les redressements des impôts et contrôles fiscaux
CDJF-CASAV,(le site web professionnel de Didier BROCHON), rassemble :
  • - un Expert avéré en Droit fiscal, déclarations et contrôles fiscaux des particuliers, solutions fiscales très efficaces et pas chères ; aide fiscale très performante à bas prix ;
  • - un des meilleurs experts confirmés relecteur-correcteur, rédacteur, web-rédacteur, rédacteur de contenu, écrivain public
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           Redressement d’impots
                             Didier Brochon fiscaliste s`engage sur la qualite de ses services  
Logo société cdjf-casav pour vous aider et vous defendre contre le fisc Didier Brochon web-redacteur - relecteur-correcteur de grande qualite et pas cher
ACCUEIL

Conseils en fiscalité - spécialiste en fiscalité des particuliers - relecteur-correcteur -  rédacteur web

Rare, unique même, ce site web professionnel vous propose ici deux types  de catégories de services

 
Ami(s) visiteur(s), suivez le guide ci-après !

annonces professionnelles sur 1 mot.com
 
 Qu'êtes-vous venu chercher ici ?
 
  • la fiscalité, vos rapports avec le Fisc (déclarations ; demandes de renseignements ; redressements ; litiges fiscaux) ?
  • l'écriture, et les activités d'écrivain-conseil ; de rédacteur (tous sujets ; tous thèmes et pas uniquement fiscaux ! ) ; de web-rédacteur ; de conseil dans ces domaines ?
Fiscalité
- Vous recherchez maintenant un conseiller en fiscalité, un vrai fiscaliste très efficace et à petits prix en France, les DOM et même à l'étranger ? Vous voulez quelqu'un qui vous conseille très pertinemment pour votre défense fiscale ? Un specialiste en fiscalite ? Vous recherchez des solutions fiscales très judicieuses ? Des aides fiscales bien ciblées, très argumentées et bien documentées, efficaces et  redoutables et à bas prix ? Si telle est votre situation, outre de prendre connaissance de la présente page, je vous recommande de lire     cette autre  ;

               également                 celle-ci ;        de                      cette autre ,          et  :                cette dernière
 
- Si dans un autre domaine, vous êtes en recherche de conseils et d'un expert confirmé dans les métiers de l'écriture : ecriture - rédacteur -web freelance - rédaction du web - relecteur-correcteur (thèses - mémoires de fin d'études - essais - nouvelles - romans, etc) : je vous recommande la lecture

des   pages    1             et               2          ici ;                          et de                 cette dernière.                  
Didier Brochon - CDJF-CASAV.COM excellent relecteur-correcteur pas cher
 
 
- Dans tous les cas, consultez les conditions générales d'utilisation (C.G.U.) du site ? C'est         ici  ;    contacter le

webmaster ?       C'est            .    
      Vous souhaitez savoir ce que pensent de ce site ses utilisateurs ?    Cliquez         ici       et ne manquez pas non plus les commentaires sur le                 "Livre d'Or" ! N'hésitez pas à y inscrire les vôtres !
 
- Vous demandez à recevoir gratuitement la newsletter  ?                            C'est  ici,   mais vous pouvez aussi la demander via le formulaire prévu à cet effet et que vous trouverez au fil des pages.   
 
 
AUX  VISITEURS  INDECIS

Pour me faire connaître  en qualité d'autoentrepreneur, je ne compte que sur deux vecteurs :  
- le "bouche à oreille" qui repose sur l'expérience, les témoignages ("avis vérifiés") de clients satisfaits ;
- la "confiance", sur le présent site web professionnel (malgré son aspect peut-être "vieillot")

En matière de conseil en fiscalité par exemple, seule existe l'obligation de "moyens" (et non celle de "résultat"). Aucun "Conseil" sensé (avocat, expert-comptable, autre),  fût il le plus "capé" d'entre eux, ne pourra jamais rien promettre ni ne pourra jamais faire un quelconque pronostic de réussite (partielle ou totale), en cas de contestation contentieuse devant le Fisc  ou les juridictions administratives. Si vous rencontrez quelqu'un qui le fait, fuyez : cette personne n'est pas sérieuse ! La prudence est en effet de mise dans le domaine si complexe qu’est la fiscalité ! Mais l'administration fiscale perd parfois ses "combats" autant qu'il lui arrive de les  gagner, et il en est de même en ce qui me concerne, connaissant néanmoins nettement un meilleur taux de réussites que d'échecs, ces derniers étant inhérents à la vie, tout comme les succès !

Je ne revalorise pas mes  honoraires, rendant  les services exposés sur ce site en qualité d'auto-entrepreneur  avec coeur, sérieux, compétences, expérience et même dévotion,  non pas par "plaisir masochiste" ou par je ne sais quelle "nostalgie du passé avec les services fiscaux" (sourires ! ...), non ..., pas davantage parce que je m'ennuierais à la retraite ou que je ne saurais rien faire d'autre, ce qui est le propre hélas de bon nombre de personnes à la retraite (sourires !  ...) : non plus ! ... De nombreuses, très saines et très intéressantes activités (à de multiples points de vue), occupent ma vie, tellement que parfois le temps me manque, oui, ...vraiment ! (sourires...), mais c’est aussi le lot d'autres retraités "actifs", et c'est surtout par plaisir de rendre service, à bas prix, et au plus grand nombre d'entre vous, que j'ai créé mon autoentreprise !

Mon but est en effet d'apporter mon aide en ma qualité de "sachant" à toutes celles et tous ceux qui ne comprennent pas ou peu les Impôts (c'est un domaine de plus en plus complexe), pour les aider à s'en sortir, et qui pour autant n'ont pas envie ou pas les moyens financiers de se ruiner en frais d'avocats et autres conseils : ma plus grande "rémunération" est la satisfaction de mes clients ! C'est la même chose, qu'il s'agisse de résoudre une question fiscale, ou de relire et de corriger un mémoire ou une thèse de 150 pages, ou plus, ou moins, ou qu'il s'agisse de rédiger une lettre administrative importante et spéciale dans un but bien précis etc, etc.



J'applique les plus petits honoraires du web. Pour 2023, et alors que déjà en 2022 tous les secteurs de l'économie ont subi des hausses parfois fortes et parfois aussi, il faut le dire, injustifiées, pour 2023 je m'engage à maintenir mes tarifs actuels, déja non-révisés depuis plusieurs années ! Pour autant, la qualité de mes services restera identique à ce qu'elle a été jusqu'à présent c'est à dire excellente, car je la veux toujours irréprochable ! Je ne demande jamais de  "provision" sur honoraires. La rémunération (honoraires) que je demande - la plus faible de tout le web - est unique (perçue une seule fois "par affaire") et définitive ("par affaire" traitée, quelles que puissent être les suites fiscales, jusqu'au stade d'un tribunal administratif ; pour le "volet" : relecteur-correcteur, web-rédacteur, écrivain public : idem : pas de hausse non plus en 2023 : voir cette page :)
 

Honnêtement : qui pourra en faire autant en 2023, en-dehors de mon autoentreprise et du présent site ? ... Qui ? Personne d'autre que moi  ! ... Alors cher visiteur, si vous tenez absolument à débourser plus d' honoraires qu'il n' en faut en réalité, et qui sont de plus en plus élevés chaque année auprès d'autres Conseils ou cabinets de conseils, en plus de "provisions" qui vous seront souvent demandées par ces derniers avant même que tout travail ne soit mené,  et si vous décidez malgré tout de ne pas faire appel à mes services : "up to you" (comme on le dit à Londres ...) ! Je ne force jamais personne à me suivre ! ...

Je préfère - et de très loin -  le "contenu" au "contenant", de manière générale ;
 
 
Je préfère de très loin mettre à la disposition du plus grand nombre, toutes mes connaissances, compétences, expériences des services de la DGFIP et en particulier ceux des "contrôles fiscaux", et conseiller, renseigner, et proposer des éléments de réponses, et des documents pour toute défense face au Fisc - tels que je le ferais pour moi-même - avec tout mon coeur et toute mon énergie, avec toute la pertinence d'analyse, de synthèse et d'argumentation dont je sais faire preuve sans compter, et ce en échange de ces maigres honoraires, plutôt que de voir des contribuables souvent déçus par de piètres "prestations d’avocats et autres Conseils (sans généraliser, car il en existe heureusement de très bons), qui au passage les ont "dépouillés" lestement de plusieurs milliers d'euros inefficacement et inutilement,  venir s'en remettre à moi plus tard (et souvent trop tard …), et en dernier ressort !
 
Je veux par là vous montrer  l'état d'esprit qui est le mien !  OUI soyez-en certain(e)s  : le présent site web (et mon autoentreprise) sont on ne peut plus sérieux et véritablement efficaces : cela a maintes et maintes fois été prouvé ! (voyez à cet égard la page "Livre d'Or" et la page "avis et commentaires" de ce site ! Juste ceci avant de poursuivre : je n'aurai pas toute la vie devant moi et je ne serai pas toujours présent sur le web ! Aussi le temps (Chronos) sera toujours un "allié" pour le Fisc,  mais pas toujours pour vous !  ...

 
QUE PROPOSE CDJF-CASAV (Didier BROCHON) ?  
Je suis à la fois : un conseiller fiscal des particuliers - un expert confirmé en droit fiscal - un conseil fiscal ; fiscaliste des particuliers - un relecteur-correcteur professionnel - une aide utile en ecriture - une aide à la rédaction - un rédacteur - web-rédacteur - un expert confirmé en fiscalite - un excellent fiscaliste pas cher  - un conseiller fiscal hyper efficace pas cher - une aide à la rédaction pas chère - un très bon rédacteur pas cher - un web redacteur pas cher.
CDJF-CASAV est avant tout un site de services, principalement pour les particuliers, qui regroupe deux types d' activités totalement distinctes, exercées sous la forme d'une micro-entreprise déclarée à l'INSEE, au RCS sous le n° de SIRET 750 858 276 00017, et aux différentes administrations (Impôts, Urssaf, etc).
Je délivre systématiquement pour toute commande, une facture (électronique sauvegardable et imprimable) en bonne et due forme (sans TVA, laquelle ne m'est pas applicable en vertu des dispositions de l'article 293 B du code général des impôts).  
Je suis le specialiste aguerri, avéré et confirmé en fiscalite - l'expert compétent et confirmé en fiscalité de l'impôt sur le revenu - de l' ISF, l'IFI,  des impôts locaux (taxe d'habitation - taxes foncières - CFE) - l'expert fiscal à prix réduits parmi les meilleurs  fiscalistes du web en ce domaine, plus efficace et bien moins cher que beaucoup d' avocats ou d'experts comptables - un expert fiscaliste efficace et redoutable à bas coûts - en matière d'aides pour la défense des contribuables - aux faibles honoraires  pour des services de grande qualité en fiscalité  sur le Web -  comme en matière de "métiers de l'écriture". En dépit de "tarifs" et "honoraires" parmi les plus bas du marché, le présent site web n'en est pas moins tout particulièrement sérieux et excellent dans ses prestations, comme en attestent les témoignages (vérifiés) de mes clients ("avis vérifiés"), en fin de pages ou sur la page "Livre d'Or" !  
 
Je figure aussi parmi les meilleurs conseillers spécialistes en fiscalité  des particuliers en matière de
  • domiciliation fiscale
  • retenue à la source 
Je suis également l'un des meilleurs spécialistes avérés relecteur-correcteur - l'un des meilleurs  rédacteurs - écrivain public -  , conseil en écriture, le tout en faisant toujours preuve d'une grande disponibilité et d'une grande écoute des besoins du client.  
L'originalité  de ce site, repose sur le fait que tous les services qu'il délivre, le sont par internet et échanges de courriels,  (de courriers quand  exceptionnellement les échanges par internet ne peuvent avoir lieu), et sont de deux natures très différentes.
 
Les avantages en sont les suivants :
  •  une plus grande réactivité et un gain en rapidité  (gain d'internet par rapport aux circuits postaux)
  •  une ergonomie du site simple, épurée, qui privilégie le contenu
  •  la simplification et réduction des coûts, (quand échanges par mails), tant pour le client que pour le prestataire (pas de frais d'affranchissement toutes les fois où cela est possible)  
  •  beaucoup moins de paperasse inutile. Le client imprime tranquillement chez lui les documents que je lui sont adresse par courriels, sauf si le client choisit un retour par courrier postal (en demander les conditions tarifaires, svp)
  d'où,  une répercussion positive pour le client sur les tarifs pratiqués, lesquels restent très bas et parmi les honoraires les moins chers du web (ce qui n'interdit absolument pas une excellente qualité de prestations garantie, comme déjà souligné !)
Nulle part ailleurs sur le web, vous ne trouverez, pour des tarifs aussi bas, une aussi excellente qualité de services.  
Pour connaître les prix que je pratique :       consultez-les tarifs
 
Hormis ceux se rapportant aux conseils et défense en matière de fiscalité, qui n'ont été que très légèrement plus élevés en 2020, après avoir été figés pendant plusieurs années,  il n'y a pour tous les autres services proposés sur ce site web, toujours pas d'augmentations de tarifs pour l'année 2022 !
 
EN RESUME : LES SERVICES QUE JE PROPOSE SUR CE SITE
Je  vous conseille pour votre  défense (personnes physiques) en matière d'impôts - je suis aussi rédacteur -  relecteur-correcteur - écrivain public et je vous conseille également dans ces domaines.  
1) La première finalité du site CDJFCASAV est d' apporter une aide très utile et efficace, des renseignements, des conseils d'expert certifié en fiscalité (dans la France entière) adaptés à votre situation, pour une défense efficace des particuliers : impôts directs, l'impôt sur le revenu, les impositions directes locales, l'ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune), depuis remplacé par l'IFI  ...
Elle s'adresse aux  contribuables personnes physiques qui recherchent maintenant un spécialiste fiscaliste, se posent des questions sur leurs impôts, avant d'établir une déclaration ou de faire un choix fiscal (option), et à ceux qui ont reçu du Fisc une proposition de rectification  (ou redressement fiscal),  à l'exclusion, donc,  des rehaussements notifiés dans le cadre de la procédure d'ECSFP (ou ESFP), examen contadictoire de la situation fiscale personnelle d'ensemble, qu'il est impossible de traiter et de suivre exclusivement par Internet, et par conséquent qui exclut également les vérifications de comptabilités et leurs conséquences sur l'impôt sur le revenu, pour les mêmes raisons, outre l'assistance indispensable d'un avocat-fiscaliste pour ces deux derniers types de contrôles fiscaux. Offrant les meilleurs outils, et modèles fiscaux personnalisés, CDJF-CASAV  est l'aide la plus  efficace et un des meilleurs soutiens à la compréhension des déclarations fiscales et documents fiscaux reçus, aux plus bas prix.
Le domaine d'intervention de cdjf-casav concerne donc tous les autres rehaussements à l'impôt sur le revenu, effectués par les services fiscaux depuis le bureau  ou,  selon  l'expression  consacrée,  suite  à un  contrôle sur pièces, plus d'autres types de contrôles.
Vous pouvez par ailleurs payer sans souci votre commande,  via la plateforme sécurisée PayPal et sa dizaine de cartes de paiement bancaire acceptées.
 
 Vous avez un problème de redressement fiscal à l'impôt sur le revenu ? Consultez obligatoirement les pages n°          2           
 3                  et             4               du présent site.
 
Vous vous faites du souci pour les mois et années à venir, au vu d'une pression fiscale qui s'accentue quoi qu'on en dise ? Consultez l'expert avéré, certifie et confirmé en fiscalité qu'est CDJF-CASAV : il existe pour vous des outils fiscaux et des solutions pour payer beaucoup moins, voire éventuellement ne pas payer d'impôt sur le revenu, (et quand vous vous retrouvez à payer, dans le pire des cas, des solutions pour payer en plusieurs fois et étaler le réglement existent !) de même qu' en matière d'impôts directs locaux et  de taxe d'habitation (même si celle-ci a disparu pour 80% des redevables).
Vos revenus sont très modestes et vous pouvez en justifier, vous étiez jusqu'ici non imposables, or à présent et à revenus constants, l'administration fiscale vous réclame de l'impôt supplémentaire à payer ? Je suis là pour vous venir en aide, par des outils et conseils fiscaux très pertinents et performants, modèles de documents de fiscalité, dans la redaction de vos demandes à titre contentieux, mais également gracieux, auprès de l'administration fiscale. Vous souhaitez en savoir plus ?              
 Vous voulez voir un exemple "d'abus fiscal" (commis sur un contribuable) ? cliquez ICI   puis flashez le QR Code que vous y verrez apparaître, et cliquez alors sur le "lien URL " afin de télécharger le document "pdf"                                                                                                                                                                                     
 
J ai écrit moi-même, comme web-rédacteur, des articles variés, par exemple sur le thème de la fiscalité et de la finance, comme pour le Web Magazine d'actualite de la Finance Actufinance, www.Actufinance.fr
https://actufinance.fr/actu/author/didierbrochon/   (actualités et coulisses du monde de la Finance au sens large). J'ai également publié deux livres (voir la page :)

 
 
Mon article publié sur www.icrict.com en qualité d'expert fiscaliste :
https://www.icrict.com/icrict-in-thenews/2019/5/6/lutte-contre-loptimisation-fiscale-internationale-un-rapport-de-licrict-pour-aller-encore-plus-loin

 
 
             
                         Contactez-moi directement par mail !
Qu'il s'agisse de fiscalité, ou qu'il s'agisse de relecture-correction, de rédaction d'articles ou autres : posez-moi votre question ; exposez-moi succinctement votre problème par mail  - faites-moi part de ce que vous attendez de moi - mettez éventuellement en pièces jointes tous documents utiles à ma compréhension de votre demande  : je vous recontacterai pour voir avec vous ce qu'il serait envisageable de faire et pour quel tarif !
 
Ecrivez-moi directement ! Pour ce faire : scannez ou flashez ce QR Code !  
 
adresse de contact par mail pour joindre Didier Brochon - cdjf-casav 
e
 
ou rendez-vous sur cette page dédiée et exposez-y votre ou vos questions ! Vous pourrez y joindre des copies scannées ("pdf" ; "doc" ou "docx"; "dot") de documents si besoin :
https://www.cdjf-casav.com/contactez-moi.php

 
FEDAE gage d`excellence, de sérieux et de confiance ; comment contester un rappel d`impôt 
Membre de la FEDAE (FENAE) j'y suis assuré professionnellement et j'y suis membre de son service de médiation
______
Vous avez besoin de consulter le calendrier complet 2023 ? suivez ce lien pour un excellent calendrier 2023 gratuit :


https://www.calendriergratuit.fr/calendrier-pdf/annuel2/calendrier-2023.pdf

            Excellence du site de Didier Brochon - cdjf-casav.com                                                        Didier BROCHON
 
compteur de visites

site construit avec wifeo  
 
 
  Actualité Flash site professionnel de Didier Brochon - CDJF-CASAV.COM
Les lecteurs trouveront ici, de temps à autre (et dans la mesure de mes possibilités en "temps", car étant seul pour gérer le présent site web ainsi que les demandes de mes clients en qualité d'auto-entrepreneur, et comme tel, privilégiant les réponses à ces demandes et leur traitement à la rédaction d'articles d'actualité fiscale qui se trouvent de toute manière le plus souvent déjà dupliquées des dizaines de fois sur la Toile ainsi que dans les magazines spécialisés en kiosques), des "brèves d'actualité fiscale".
 
___
 
L’essentiel des nouveautés fiscales pour l’impôt sur le revenu 2023

 
Les nouvelles mesures fiscales 2023 devraient contribuer à réduire la charge financière de la fiscalité à la fois pour les particuliers et pour les entreprises.

La réévaluation du barème de l'impôt sur le revenu (de 5,50%) devrait réduire les impôts des personnes dont les revenus n'ont pas augmenté, tandis que la suppression de la taxe d'habitation sur les résidences principales (représentant 24,4 millions de foyers) et l'augmentation du plafond du crédit d'impôt pour la garde d'enfants de moins de 6 ans (3 500 € en 2023, et de 50% du montant versé) apporteront un soulagement supplémentaire aux ménages.

Les entreprises bénéficieront de la suppression progressive de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) sur deux ans, en 2023 et 2024. Les impôts fonciers (taxe foncière principalement) augmenteront en fonction de la revalorisation de la « valeur locative cadastrale » des logements et habitations, qui a suivi l’indice des prix à la consommation harmonisé, qui en novembre 2022 était  de 7,1 %, induisant une augmentation de cet ordre environ, selon les communes, mais cela sera partiellement compensé par l'augmentation du crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants déjà cité.

L'augmentation de la taxe sur les logements vacants (logements inoccupés depuis au moins un an) pour lesquels ladite taxe va augmenter progressivement à partir de 2023, pour passer de 12,5 % à 17 % la première année à de 25 % à 34 % pour les années suivantes, que les communes aient plus ou moins de 50 000 habitants, vise à encourager les propriétaires à louer leurs propriétés au lieu de les laisser vides.

Ensemble, ces mesures devraient contribuer à rendre la fiscalité plus équitable, le logement plus équitable, et à réduire le fardeau financier des particuliers et des entreprises.

Enfin pour diminuer la charge fiscale des seniors et des invalides (pension militaire d'invalidité pour une incapacité d'au moins 40 % ; pension d'invalidité pour un accident du travail d'au moins 40 % ; carte « mobilité inclusion » portant la mention «invalidité» pour une incapacité d'au moins 80 %), ils ont droit à un abattement spécial sur leurs revenus. Le montant de cet avantage ainsi que le plafond de ressources exigé pour en bénéficier augmente en 2023, revalorisé de 5,4 %, s’élève pour 2023 à 2 620 € pour les contribuables âgés de plus de 65 ans au 31 décembre 2022, disposant d'un revenu net imposable de 2022 ne dépassant pas  26 400 €, et à 1 310 € pour ceux dont le revenu net global est compris entre 16 410 € et 26 400 €, et ce pour chaque personne du foyer de plus de 65 ans dès lors que le foyer respecte cette condition de ressources ; l’abattement spécial est doublé pour un couple marié ou pacsé dont les 2 membres ont plus de 65 ans (l’administration déduit elle-même l’abattement), et il disparaît au-delà de 26 400 € de revenus imposables.

Grâce à cette hausse de l’abattement spécial, certains de ces contribuables verront normalement leurs impôts baisser, voire disparaître.

Didier BROCHON  https://www.cdjf-casav.com


 
____
 
Baisse du taux normal de l’impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises
 
Bercy a commenté une actualité le 10 juin 2020, publiée au Bulletin officiel des Finances publiques-Impôts , sur l’aménagement de la baisse du taux normal de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises.

Celui-ci, prévu au I de l’article 219 du code général des impôts, a été modifié par l'article 4 de la loi n° 2019-759 du 24 juillet 2019 portant création d'une taxe sur les services numériques et modification de la trajectoire de baisse de l'impôt sur les sociétés et l’article 39 de la loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020.

Il est en conséquence prévu que pour les redevables ayant réalisé un chiffre d'affaires égal ou supérieur à 250 millions d'euros, le taux normal de l’impôt sur les sociétés soit fixé à :
  • 33,1/3 % pour la fraction supérieure à 500 000 € de bénéfice imposable, par période de douze mois pour les exercices ouverts du 1er janvier au 31 décembre 2019 ;
 
  • 31 % pour la fraction supérieure à 500 000 € de bénéfice imposable, par période de douze mois pour les exercices ouverts du 1er janvier au 31 décembre 2020 ;
 
  • 27,5 % pour les exercices ouverts du 1er janvier au 31 décembre 2021
https://www.cdjf-casav.com

COVID-19 : crédit d’impôt pour les bailleurs d’entreprise
 
Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, est intervenu au sujet de la mise en place d’un dispositif d’aide aux commerçants pour le paiement du loyer du mois de novembre 2020 au cours de la conférence de presse du Premier ministre Jean Castex, le 12 novembre dernier.
Il a en effet annoncé : « à la demande du Président de la République et du Premier ministre, je vous annonce que nous mettrons en place un dispositif simple, massif et nouveau pour les loyers des commerçants. Ce dispositif résulte des consultations que j’ai eues depuis plusieurs jours avec l’ensemble des associations et des fédérations représentatives des bailleurs et des commerçants ».
Il s’agit d’un crédit d’impôt pour les bailleurs d’entreprise renonçant aux loyers de novembre, et dans le budget 2021 figurera bien un crédit d’impôt à destination des bailleurs d’entreprise renonçant aux loyers du mois de novembre 2020, qui s’articulera ainsi, suivant la taille de l’entreprise concernée :
bailleurs d’entreprises fermées de moins de 250 salariés
Un bailleur renonçant à un loyer de 800 euros, recevra une aide de 400 euros de l’État sous forme de crédit d’impôt (50%).
bailleurs d’entreprises fermées de 250 à 5 000 salariés
Un crédit d’impôt s’appliquera dans la limite des deux tiers du montant du loyer du mois de novembre

 
 https://www.cdjf-casav.com
3 nouvelles « niches fiscales » : L’été est souvent propice aux hausses d’impôts adoptées en catimini alors que les Français se prélassent sur les plages ou sont ailleurs. Mais cette année il n’en est rien et c’est même le contraire : par 2 textes, un décret du 7 août publié au JO le 9 août 2020 et par la 3ème loi de Finance rectificative pour 2020 promulguée le 30 juillet dernier, le Gouvernement :
 
  • améliore la réduction « IR-PME » en la majorant ;
  • crée un nouvel abattement de 100 000 euros sur les donations (sous conditions) ;
  • permet le déblocage exceptionnel de 2 000 euros hors fiscalité des contrats retraite Madelin.


SUPPRESSION DE LA TAXE D'HABITATION POUR LES 20% DE FRANCAIS LES PLUS AISES
Emmanuel Macron avait suggéré un report de la suppression de la taxe d'habitation pour les 20 % de Français les plus aisés qui la payent encore, estimant cette suggestion comme « légitime en période de crise », dans un « moment exceptionnel », tout en  « laissant la main » au gouvernement quant à la décision finale.
Cette dernière a été prise tout récemment par le Premier ministre Jean Castex dans le « 20 Heures » de France 2,  confirmant l’information sur son compte Twitter. Il  a assuré que le rythme de suppression de la taxe d'habitation pour les 20 % des ménages les plus aisés serait « maintenu ». « La taxe d'habitation, c'est un impôt qui baisse. La question a pu être évoquée de savoir si on décalait un peu le rythme de la baisse. A ce jour […] on va continuer sur le même rythme, donc la suppression de la taxe d'habitation, suivant le calendrier prévu, sera maintenue , mais  là encore, nous nous adapterons en fonction de l'évolution de la conjoncture ; nous ne pensons pas que le recours à l'arme fiscale soit un bon outil pour gérer la crise, qu'augmenter les impôts soit une bonne formule », selon le chef du gouvernement.


https://www.cdjf-casav.com