CDJF-CASAV spécialiste fiscalité des particuliers, expert dans les métiers de lécriture, réputé pour son sérieux, l`excellence de ses productions et sa rapidité, tout à moindre cot
CDJF-CASAV, c'est:
  • - spécialiste fiscalité redoutablement efficace avéré et confirmé,  déclarations fiscales des particuliers, parmi les  moins chers
  • - un des meilleurs experts confirmés de l'écriture, relecteur-correcteur, rédacteur, web-rédacteur, rédacteur de contenu, écrivain public
cdjf-casav logo site web de qualité
Logos de solution PayPal

(paiement à la commande)
 
billets tombant
 
 
tarifs fiscalite
ajoutez au panier
tarif articles par quantités sur 12 mois, de 250 & 400 mots
ajoutez au panier
tarif articles par quantités sur 12 mois, de 500 & 600 mots
ajoutez au panier
tarif articles par quantités sur 12 mois, de 700 & 800 mots
ajoutez au panier
Tarifs redaction
ajoutez au panier
 
Tarifs redaction (suite)
ajoutez au panier
 
tarifs relecture correction
ajoutez au panier
 
Specialiste fiscalite : si votre commande dépasse 120 €, merci de ne rien sélectionner ici, mais de me préciser le montant (droits simples réclamés par le Fisc) sur lequel porte le litige fiscal que vous souhaitez me soumettre pour solution, et joindre intégralement scannée la proposition de rectification que vous avez reçue du service des impôts, et (ou) encore l'avis d'imposition rectificatif que vous avez reçu. Je vous ferai parvenir d'abord un devis, et sur acceptation de celui-ci (vous devrez selon le cas, peut-être verser un acompte de 30% du montant du devis), ensuite une facture électronique en bonne et due forme, grâce à laquelle, vous pourrez également me régler le tarif dû (déduction faite de l'acompte éventuellement versé). Merci de m'adresser directement vos demandes à :
 
contact.cdjfcasav@gmail.com         
 

- Pour être redirigé vers la page :  les métiers rattachés à l'écriture  cliquez sur :    

https://www.cdjf-casav.com/services-lies-aux-metiers-de-lecriture.php
          

Retour



 
ETOILES OPTIMISEES POUR LE SITE CDJF-CASAV
 
   AVERTISSEMENT:

paiement services (spécialiste fiscalité, relecteur-correcteur) = acceptation pleine et entière des CGU du site et des conditions imposées par Paypal, service sécurisé de paiement.  

 
  • aide à la rédaction pas chère
  • coach confirmé en écriture
  • coach en écriture
  • conseiller en fiscalité pas cher
  • conseiller fiscal des particuliers
  • correcteur professionnel pas cher
  • expert confirmé en droit fiscal
  • expert confirmé en fiscalité
  • expert en droit fiscal
  • expert en fiscalité
  • fiscaliste des particuliers
  • fiscaliste pas cher
  • relecteur professionnel pas cher
  • rédacteur pas cher
  • web redacteur pas cher
  • conseil fiscal des particuliers
  • correcteur professionnel de qualité à prix réduits
  • expert fiscal à prix réduits
  • rédacteur à prix réduit
  • fiscaliste à petits prix
  • relecteur de qualité à prix réduits
  • redacteur à prix réduits
Logo société compressé



 
le meilleur rédacteur web le moins cher

 
 


compteur de visites
Logo plume web rédacteur efficace et pas cher

 
La demi-part fiscale des veuves d’anciens combattants s’ouvre à davantage de bénéficiaires
 
Selon la loi n° 2019-1479 du 28/12/2019 de finances pour 2020 et dès 2022, les veuves d’anciens combattants âgées de plus de 74 ans pourront profiter de la demi-part fiscale supplémentaire, dès lors que leur conjoint est décédé après 65 ans.
 
Jusqu’ici, les titulaires de la carte d’ancien combattant bénéficient d’une demi-part supplémentaire dès l’âge de 74 ans. Cette majoration est également accordée à leurs veufs ou veuves du même âge. Actuellement, il existe une différence de traitement selon l’âge de décès du mari : une veuve de 74 ans a droit à une demi-part de quotient familial supplémentaire lorsque son mari, lui-même bénéficiaire de l’avantage fiscal, meurt à 74 ans. Or, s’il est décédé plus tôt, le conjoint survivant n’y pas droit.

C’est donc pour mettre fin à cette injustice que la loi de finances pour 2020 étend le bénéfice de la majoration de quotient familial aux veuves d’anciens combattants âgées de plus 74 ans, dont le conjoint meurt après 65 ans (et même 60 ans dans certains cas), âge à partir duquel la retraite du combattant peut être demandée, mesure qui n’entrera en application qu’en 2022, au titre des revenus de 2021.
 

CURIOSITE FISCALE
 
Il fut un temps où les salariés se voyaient appliquer sur leurs salaires imposables, une déduction forfaitaire de 10% (plafonnée) puis un abattement de 20%, pendant que les retraités et pensionnés eux, voyaient leur retraite imposable seulement diminuée d'un abattement de 20%. Puis ces temps-là révolus, l'administration fiscale applique depuis de très nombreuses années maintenant, uniformément, un abattement forfaitaire de 10% - sur les salaires comme sur les retraites. 
Mais : 
  • l'abattement de 10% pour un salarié est plafonné à 12 502 euros pour une personne ;?
  • celui de 10% pour un retraité est plafonné à 3 812 euros et pour tous les membres du foyer fiscal !
En somme, la limite de "décrochage" entre salariés et retraités est : 38 120 euros annuels imposables (salaires ou retraites). 
En effet : 
 
en-dessous de 38 120 euros annuels
 
  • le retraité est avantagé par rapport au salarié, car son revenu net imposable, soumis à l'impôt, est inférieur à celui du salarié ;
 
au-dessus de 38 120 euros annuels
 
  • le salarié est favorisé par rapport au retraité, car son revenu net imposable, soumis à l'impôt, est inférieur à celui du retraité !