blog société, actualités commentées
 CDJF-CASAV spécialiste fiscalité des particuliers, expert dans les métiers de lécriture, réputé pour son sérieux, l`excellence de ses productions et sa rapidité, tout à moindre cot
 
CDJF-CASAV, c'est:
 
    • - Spécialiste fiscalité et déclarations fiscales des particuliers redoutablement efficace et pas cher
    • - un des meilleurs experts de l'écriture, relecteur-correcteur, rédacteur, web-rédacteur, rédacteur de contenu, écrivain public

SERVICE "BLOG" du site www.cdjf-casav.com

Pub assurée, et le ridicule peut tuer !

15/6/12

Nadine Morano, ex-ministre, s'étant fait piéger par Gérald Dahan, qui lui a fait croire à un véritable entretien téléphonique avec le numéro 2 du FN Louis Aliot, vient de se faire "recadrer", "tacler" et même vertement "tanser" par l'ex-Premier ministre M. Fillon.

A part le "conseil d'ami" que M. Fillon eût été autorisé à lui donner, son statut d'ex-Premier ministre ne lui confère aucune autorité pour ainsi "reprendre" publiquement, et au passage donner du crédit aux propos tenus par son ex-ministre et la ridiculiser.

Certes le procédé utilisé par l'imitateur est condamnable et le sera sans doute, laissons la Justice s'en occuper. Mais le manque de sang froid et d'à propos, aussi bien de Mme Morano que de M. Fillon laissent pantois !

En effet, il aurait suffi à Mme Morano de dire à la Presse, qui s'étonnait de cette conversation enregistrée, qu'elle avait évidemment reconnu parfaitement dans son imitation, la voix de Gérald Dahan et non celle de M. Aliot, et qu'elle s'était volontairement prêtée au jeu, avançant les propos que M. Dahan souhaitait visiblement lui entendre tenir, pour l'inciter ensuite à les divulguer et... le piéger: "l'arroseur arrosé !". Il suffisait à M. Fillon de ne pas intervenir du tout et de laisser Mme Morano se sortir ainsi toute seule la tête haute de cette histoire: répondre comme je le suggère à la Presse enlevait toute véracité aux propos et pensées mêmes de Mme Morano face au vrai Gérald Dahan, et cela aurait eu le double avantage de ridiculiser ce dernier, montrant que ses imitations sont loin d'être parfaites.

Mais au contraire, Mme Morano et M. Fillon ont pris la mauvaise option. Certes M. Dahan écopera sans doute d'une condamnation, mais... quel coup de pub pour lui ! Et quelle image donnent Mme Morano et M. Fillon !

Didier Brochon





 


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
redressements fiscaux, répondre aux Impôts, SITE PROFESSIONNEL CDJF-CASAV

Chers visiteurs,                                                                                                                        
                                                                                                                                                  
Que retenir d'essentiel de votre exploration des pages de ce site ?      
                
- Qu'il s'agit d'un site professionnel, et que :                                                                               
- les services qui y sont proposés sont rendus par une personne qualifiée qui possède une grande expérience dans les domaines visés ;                                  
- cette personne, Didier Brochon, respecte le secret professionnel, la vie privée, ne collectant aucune donnée tierce à des fins mercantiles ou autres ;  
                     
- tout travail demandé est traité rapidement et soigneusement, dans la qualité, et en toute discrétion ;                                                                                                           
- vous avez la garantie satisfait ou remboursé  (sous conditions naturellement : pour tout ce qui est du domaine fiscal, M. Brochon est astreint à une "obligation de moyens", pas de résultats) ;                                                        
- les paiements sur site sont 100% sécurisés (PayPal) ;                                          
- les prix pratiqués figurent parmi les moins chers sur internet.
                                                                                                                                                    
                                                                   
                                                                                                                                                    
cdjf-casav