le fiscaliste CDJF-CASAV efficace contre redressements des impôts et contrôles fiscaux et pas cher
CDJF-CASAV, c'est:
  • - une des meilleures solutions fiscales pour les particuliers "contrôlés" par le fisc, redoutablement efficace et pas chère ; action fiscale radicale contre les redressements ;
  • - un des meilleurs experts de l'écriture, relecteur-correcteur, rédacteur, web-rédacteur, rédacteur de contenu, écrivain public
 
cdjf-casav logo site web de qualité
 
CDJF-CASAV 
 

Formulaire de contact à compléter pour les services de Spécialiste fiscalité, Conseiller en fiscalité, Expert en droit fiscal, Relecteur professionnel, Correcteur professionnel, Redacteur, Web-rédacteur, CDJF-CASAV.
Validez ensuite !

La validation et le paiement de votre commande implique de votre part, l'acceptation pleine et entière, sans restriction,  des informations sur le fonctionnement du site telles que disséminées dans ses pages, et dans ses conditions générales d'utilisation. Validez, avant de cliquer sur "envoyer" !


                               formulaire de contact

 
 
    ou bien encore :
Contactez-moi !
 Qu'il s'agisse de fiscalité, ou qu'il s'agisse de relecture-correction, de rédaction d'articles ou autres : posez-moi votre question ; exposez succinctement votre problème ; faites-moi part de ce que vous attendez de moi ; je vous recontacterai pour ce qu'il serait envisageable de faire et pour quel prix ! Ecrivez-moi à :

 

ETOILES OPTIMISEES POUR LE SITE CDJF-CASAV
 
  • aide à la rédaction
  • aide à la rédaction pas chère
  • aide fiscale et actions fiscales redoutablement efficaces
  • coach confirmé en écriture
  • coach en écriture
  • conseil fiscal
  • conseil fiscal des particuliers
  • conseiller en fiscalité pas cher
  • conseiller fiscal des particuliers
  • correcteur professionnel
  • correcteur professionnel de qualité
  • correcteur professionnel de qualité à prix réduits
  • correcteur professionnel pas cher
  • expert confirmé en droit fiscal
  • expert aguerri en fiscalité
  • expert en droit fiscal
  • expert actif en fiscalité
  • expert fiscal à petits prix
  • specialiste fiscalite
  • solutions fiscales redoutables et pas chères
  • fiscaliste des particuliers
  • fiscaliste pas cher
  • fiscaliste à petits prix
  • redacteur
  • relecteur de qualité
  • relecteur de qualité à prix réduits
  • relecteur professionnel
  • relecteur professionnel pas cher
  • rédacteur pas cher
  • rédacteur à prix réduits
  • web redacteur pas cher
  • expert Centre Loire spécialiste fiscalité droit fiscal
  • expert confirmé en fiscalité
  • expert fiscal à prix réduits
  • optimisation fiscale légale

 
 
 
© cdjf-casav
 
 
 
 

 

compteurlogo Rédacteur écrivain public

 
CURIOSITE FISCALE
 
Il fut un temps où les salariés se voyaient appliquer sur leurs salaires imposables, une déduction forfaitaire de 10% (plafonnée) puis un abattement de 20%, pendant que les retraités et pensionnés eux, voyaient leur retraite imposable seulement diminuée d'un abattement de 20%. Puis ces temps-là révolus, l'administration fiscale applique depuis de très nombreuses années maintenant, uniformément, un abattement forfaitaire de 10% - sur les salaires comme sur les retraites. 
Mais : 
  • l'abattement de 10% pour un salarié est plafonné à 12 502 euros pour une personne ;?
  • celui de 10% pour un retraité est plafonné à 3 812 euros et pour tous les membres du foyer fiscal !
En somme, la limite de "décrochage" entre salariés et retraités est : 38 120 euros annuels imposables (salaires ou retraites). 
En effet : 
 
en-dessous de 38 120 euros annuels
 
  • le retraité est avantagé par rapport au salarié, car son revenu net imposable, soumis à l'impôt, est inférieur à celui du salarié ;
 
au-dessus de 38 120 euros annuels
 
  • le salarié est favorisé par rapport au retraité, car son revenu net imposable, soumis à l'impôt, est inférieur à celui du retraité !
 
 
 ATTENTION ! Nouvelles dates de dépôt des déclarations de revenus !
En raison de la crise sanitaire que traverse le pays avec la pandémie du COVID-19 et du confinement qui en a résulté (et résulte encore partiellement), le Gouvernement a récemment annoncé un délai supplémentaire par rapport aux dates initialement prévues :

Ainsi l'ouverture de la "télédéclaration" des revenus, prévue au 9 avril a été reportée au 20 avril 2020.

- pour les départements n° 1 à 19 ainsi que les "Non-résidents" : date limite fixée au jeudi 4 juin 2020 à minuit ;

- pour les départements n° 20 à 54 : date limite reportée au lundi 8 juin 2020 à minuit ;

- pour les départements n° 55 à 976 (Mayotte) : date limite reportée au jeudi 11 juin 2020 à minuit ;

- pour la "déclaration-papier", la date limite de dépôt est le 12 juin 2020 à minuit (cachet de La Poste).

 
Par ailleurs, la "déclaration automatique" est d'ores et déjà proposée "en ligne" sur le site www.impots.gouv.fr dans leur "espace particulier", aux contribuables qui avaient été imposés déjà l'an dernier sur la base d'une "déclaration préremplie" par l'administration fiscale, et dont la situation (familiale ; de revenus), n'a pas connu de changements.

Quant aux "travailleurs indépendants", aux "professions libérales" et aux "bailleurs", le Gouvernement leur accorde jusqu'au 30 juin 2020 pour déposer, ainsi que leur déclaration d'ensemble des revenus n° 2042 C Pro, les déclarations spéciales n° 2044, 2071 ou 2072, afin de permettre à leurs experts-comptables de réunir les éléments nécessaires.